Aide à domicile AAPPUI 04 76 18 06 32, 7 jours sur 7 et 24h sur 24
3 Oct

AAPPUI au sein de l’innovation sociale et technologique

Le mercredi 3 octobre 2012 à 22 h 00 min | Pas de commentaire
Catégorie : ACTUALITE,PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP,PROJETS

L’association AAPPUI participe avec la plateforme VIVIAL ESP38 au comité de pilotage du projet BiVACS en partenariat avec la Technopôle Alpes Santé à Domicile et Autonomie (TASDA). D’une manière générale, cette initiative s’inscrit dans une réflexion plus large et d’avenir :

Comment répondre aux besoins d’autonomie des personnes handicapées ou dépendantes en ALLIANT LES AIDES HUMAINES aux AIDES TECHNOLOGIQUES ? 

LES TECHNOLOGIES DE LA PREVENTION ET DE LA SECURITE notamment sont des technologies qui peuvent veiller de manière automatique à la sécurité de la personne à domicile ou en institution.
On y retrouve :
LA TELEASSISTANCE (elle sert également de lien social aux personnes isolées, qui se sentent
seules) mais elle évolue également vers la détection à distance de fumées ou de gaz dans le
logement ou le signalement d’une personne qui ne lève pas ses volets pendant plusieurs
jours,
LA TECHNOLOGIE DES CAPTEURS (repérant des comportements ou signaux anormaux provoquant
un appel au centre d’assistance). On observe différents types de capteurs :
 Les capteurs portés par les personnes,
 Les capteurs installés dans l’environnement de la personne.

Dans cette catégorie figure également la vidéovigilance, technologie basée sur le principe de capteurs d’environnement qui déclenchent des images envoyées en simultané à un centre d’assistance dont le rôle est de définir le niveau d’urgence de la situation et d’appeler si nécessaire une personne ou les secours. Le balisage lumineux d’un cheminement au sein du logement : les capteurs déclenchent la lumière dès qu’ils repèrent
que la personne se lève de son lit par exemple…

LES TECHNOLOGIES DE LA SANTE ET DE LA TELEMEDECINE sont de plus en plus intégrées à des plateformes qui peuvent proposer un large éventail de services : des téléconsultations, par exemple, la mesure du suivi d’activité d’une personne ou la transmission de l’information à
un tiers grâce à un bracelet-montre.
LES TECHNOLOGIES DU LIEN SOCIAL relèvent de la communication entre une personne en situation de handicap, son entourage et son environnement professionnel, personnel, social,…:
– L’évolution rapide des moyens de communication permet désormais de les utiliser à cet usage, même pour les personnes qui n’en ont pas l’habitude (téléphones trés accessibles, adaptation de la téléphonie mobile…),
– Les outils Multimédia (logiciels de stimulation multisensorielle, olfactive,…) et d’une manière générale, les solutions (sur un ordinateur ou sur une télévision) permettant d’accéder simplement et de manière intuitive à des activités de la vie courante (consultation d’album photo, écoute de la musique, lecture du courrier, visionnage des vidéos…), ou encore de pratiquer des activités cérébrales (exercices de stimulation de la mémoire…),
– L’Internet et le web (bouquets d’offre de services accessibles depuis un ordinateur) entrent également dans cette catégorie mais demande un minimum de formation à leur utilisation.

AAPPUI de part ses relations privilégiées avec le secteur du handicap et ses différents partenaires est à l’écoute de ses évolutions technologiques. A disposition des laboratoires de recherche et des entreprises pour proposer à ses bénéficiaires en situation de handicap ou de dépendance, des expérimentations sur le terrain.

 

 

Commentaires Pas de commentaire

No comments yet.

Laisser un commentaire Laisser un commentaire

Information Les commentaires sont soumis aux modérateurs avant publication.

Un blog Wordpress | Création Dysign